plateau

 

Ferdinand Fusain est contrôleur dans un centre de recherche atomique. Il a été licencié.
Selon ses employeurs, il souffre de troubles du comportement. Ferdinand, lui, pense avoir été irradié.
Ferdinand collectionne des bouteilles bleues, un bleu atomique comme les substances radioactives qu’il manipulait. Sur son établi ou son frigo il les range, les compte, les empile... ça le rassure.
Le problème c’est que depuis son licenciement, les choses ont dérapé. L’univers qui l’entoure, bien ordonné d’habitude, se détraque. Son espace de vie prend l’eau : l’atmosphère est humide et des fuites apparaissent. Les objets semblent prendre vie. Ses chères bouteilles ne lui obéissent plus.
Seul chez lui, il va se battre pour rester dans le monde réel en se raccrochant aux faits. Trouble de la perception, déformation de la réalité et de l’espace temps, moment d’absence, perte de conscience ; il navigue entre deux mondes, l’un lui semble réel et l’autre fictif. Progressivement, les deux dimensions se mêlent et l’embrouillent.
Est-ce le monde réel qui est faux ou est-ce lui qui devient fou ?
En marge d’une société qu’il refuse, Ferdinand Fusain est un naufragé qui lance des bouteilles vides à la mer...

 

ceci-est-un-faux 6181 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

recherches :

 

 

 

Du mal à visualiser la vidéo?  cliquer ici : link 

 


 

Retour à l'accueil